Rim Battal

Installation photographique

Corps à corps

Rim Battal y met son corps en scène et à travers des gestes simples, explore les postures communes entre les figures de la mère et de la putain. Elle donne à voir une maternité qui s’observe, sulfureuse et subversive, sans jamais se départir d’une certaine pudeur.

Corps à corps est une série de photographies, d’installations et de textes de Rim Battal où lait maternel, fruits cousus sommairement ou brodés avec délicatesse, seins révélés face caméra ou face miroir, mots d’amour sur panneaux feuille d’aluminium, révèlent un corps maternel sexué, désirant, une mother who likes to fuck.

Compagnie Aziadé

Art scénique

Les crieuses publiques

Filles du rock et du boniment, les Crieuses réveillent la criée publique! Invitant avec gourmandise chacun à s’exprimer, annonces, coups de gueule ou mots d’amour, elles prêtent leur voix aux mots des spect’auteurs. Un spectacle survolté, interactif et musical.

Les Crieuses Publiques sont un duo féminin et burlesque. Les crieuses alternent chansons, criées, quizz et « cri-thérapie » avec l’ambition d’amener le public à s’exprimer de l’écrit jusqu’aux cris. Non sonorisées, elles distribuent papier et stylos aux spectateurs et crient leurs messages : petites annonces, grandes déclarations, coup de gueule, offre d’emploi…et tout message digne d’être crié !
Un moment d’expression rare, utile et libérateur, le plus souvent touchant et plein d’humour !

©Frédéric Blancot

 

ORLAN

Tentative pour sortir du cadre avec masque, photographie noir et blanc, 1965

ORLAN est une des plus grandes artistes françaises reconnue à l’internationale. Elle utilise la sculpture, la photographie, la performance, la vidéo, la 3D, les jeux vidéo, la réalité augmentée ainsi que les techniques scientifiques et médicales comme la chirurgie et les biotechnologies.

ORLAN change constamment et radicalement les données, déréglant les conventions, les prêt-à-penser. Elle s’oppose au déterminisme naturel, social et politique, à toutes formes de domination, la suprématie masculine, la religion, la ségrégation culturelle, le racisme…

Toujours mêlée d’humour, parfois de parodie ou même de grotesque, son œuvre provocante peut choquer car elle bouscule les codes préétablis.

ORLAN a reçu le prix de l’E-réputation, désignant l’artiste la plus observée et commentée sur le web.
En octobre 2017, ORLAN a reçu le prix de l’Excellence féminine pour toute son œuvre d’artiste par le Ministère Des Affaires Étrangères Italien.

Le Baiser de l’Artiste. 225,5 x 170 x 70 cm. Sculpture et piédestal du Baiser de l’artiste, photographies noir et blanc, socle en bois, fleurs, cierges, lettres en plastique, chaise, bande sonore, 1977

Typhaine D

Théâtre Spectacle Vivant

Contes à Rebours

Les Héroïnes connues des contes de fées de notre enfance ont été écrites et décrites par des hommes, qui ont trop souvent dépeint leurs fantasmes masculinistes de ce que devaient être les femmes selon eux, en terme de soumission, d’esclavage domestique et sexuel, de dictat de beauté, de passivité, etc. Dans « Contes à Rebours », ces Héroïnes ne sont plus l’objet de la création, mais redeviennent sujets. Elles prennent la parole pour raconter leurs histoires à l’endroit, d’une manière qui leur rende justice, et s’allient, en sororité, pour s’émanciper. Elles ne sont plus des muses abusées et désabusées, elles fusent, elles diffusent, elles s’amusent. Leur temps n’est plus compté [conté], elles ont des contes [comptes] à régler !

Pour retrouver les actualités de Typhaine D, spectacles, livres, vidéos, conférences, coaching, etc : www.typhaine-d.com ;


©Nora Hegedüs